lesoirimmo

Athlète biélorusse sous protection: «Le sport est un vecteur politique important pour Loukachenko»

Krystsina Tsimanouskaya n’a pas mis en cause le régieme, juste ses entraîneurs, mais c’était déjà trop. © Reuters.
Krystsina Tsimanouskaya n’a pas mis en cause le régieme, juste ses entraîneurs, mais c’était déjà trop. © Reuters.

Entretien

Elle est désormais sous la protection de la police japonaise. Son crime ? Avoir critiqué la délégation biélorusse. L’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya devait concourir lundi, aux Jeux olympiques de Tokyo. Selon l’agence Reuters, elle a été conduite de force à l’aéroport pour être rapatriée en Biélorussie dimanche.

« Je suis en sécurité et on est en train de décider où je vais passer cette nuit », a déclaré l’athlète dans un communiqué publié sur Telegram peu après 17h par la Fondation bélarusse de solidarité sportive.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct