lesoirimmo

JO 2020: une sprinteuse biélorusse demande l’asile en Europe

Krystsina Tsimanouskaya a été conduite de force à l’aéroport de Tokyo, où elle a pu se mettre sous la protection de la police japonaise.
Krystsina Tsimanouskaya a été conduite de force à l’aéroport de Tokyo, où elle a pu se mettre sous la protection de la police japonaise. - Reuters.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct