lesoirimmo

Nina Derwael: «Anvers 2023 et Paris 2024 sont sur mon agenda»

Belga
Belga

The day after. Le manque de sommeil et surtout, un sourire qui ne la quitte plus plissent les yeux de Nina Derwael. En arrivant sur la Plaza du Village olympique, ce lundi, la championne olympique s’est emparée de Miraitowa, la mascotte de cette 32e Olympiade. «Miraitowa», pour «avenir et éternité» en japonais. Finalement, il y a un peu de tout cela dans l’exploit que la Limbourgeoise a réussi dimanche soir, à l’Ariake Center de Tokyo. Débriefing doré, autour de quelques mots-clés.

Médaille. « Elle est épaisse, lourde, je l’ai posée sur ma table de chevet pour passer une première nuit de championne olympique. Je lui réserve une jolie place à la maison, en Belgique. La prime qui l’accompagne? Ooouh, 50.000 euros, c’est une jolie somme. Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, épargner évidemment et me faire quelques petits cadeaux. De jolies boucles d’oreilles avant tout!»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct