lesoirimmo

RD Congo: pourquoi les faiseurs de paix ont échoué

Fin 2019, à Goma, des manifestants dénonçaient la passivité de la Monusco – la Forces des Nations unies sur place – face aux exactions des groupes armés.
Fin 2019, à Goma, des manifestants dénonçaient la passivité de la Monusco – la Forces des Nations unies sur place – face aux exactions des groupes armés. - AFP.

Séverine Auteserre n’est pas seulement professeure de sciences politiques à Columbia : depuis la fin de ses études, cette chercheuse d’origine française fréquente le monde des ONG internationales, elle a multiplié les missions de terrain qui l’ont menée en Colombie, en Somalie, dans les territoires palestiniens, en République démocratique du Congo et elle a aussi suivi d’innombrables conférences de paix organisées par les Nations unies. Autrement dit, du bas en haut de l’échelle, elle a fréquenté les « faiseurs de paix » et souvent participé à leurs interventions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct