lesoirimmo

Paulien Couckuyt: «Mon temps viendra»

PHOTONEWS_10935949-298
Photo News

Vingt-deux centièmes ! C’est tout ce qu’il a manqué ce lundi soir à Paulien Couckuyt pour atteindre la finale olympique du 400 m haies. Cela aurait constitué une aventure incroyable mais pas imméritée pour l’Anversoise entraînée depuis cinq ans par Rudi Diels, l’ancien coach de Kim Gevaert et du 4 x 100 m médaillé d’or à Pékin. Arrivée au Japon avec un record de Belgique qu’elle partageait avec Ann Mercken en 54.95, elle en repartira avec un nouveau chrono de référence de 54.47 qui fait d’elle la 13e performeuse mondiale (et 5e européenne) de l’année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct