lesoirimmo

Spa: «Une reconnaissance au Patrimoine mondial de l’Unesco, ce n’est pas la fin, c’est le début»

De gauche à droite: Isabelle Grégoire, directrice de l’office du tourisme de Spa, Anne Pirard, coordinatrice du projet Unesco à Spa, Sophie Delettre, bourgmestre MR de Spa.
De gauche à droite: Isabelle Grégoire, directrice de l’office du tourisme de Spa, Anne Pirard, coordinatrice du projet Unesco à Spa, Sophie Delettre, bourgmestre MR de Spa. - Dominique Duchesnes.

Spa et dix cités thermales de sept pays européens, les « Great Spas of Europe », ont rejoint, il y a une dizaine de jours, les rangs du Patrimoine mondial de l’Unesco. « Après les inondations, la reconnaissance Unesco, c’est un rayon de soleil dans la grisaille », se réjouit la bourgmestre Sophie Delettre (MR). Une affiche sur la façade du casino relaye la bonne nouvelle, tandis que les commerçants rebaptisent déjà menus, bijoux ou boîtes de chocolats au nom de la candidature. Pour Anne Pirard, coordinatrice du projet à Spa, « c’est un véritable projet de ville ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct