lesoirimmo

Inondations: a-t-on trop traîné à évacuer les riverains?

La vallée de la Vesdre a été incontestablement la plus touchée.
La vallée de la Vesdre a été incontestablement la plus touchée. - Pierre-Yves Thienpont.

Parmi les 38 personnes décédées lors des inondations de la mi-juillet, 24 résidaient en bord de Vesdre. Ainsi que la personne toujours portée disparue. Incontestablement, c’est la vallée la plus touchée. On garde en tête les images de familles réfugiées sur leur toit qui ont parfois dû attendre plus de 24 h pour être secourues. Ce qui soulève une question : n’était-il pas possible de faire évacuer les lieux plus tôt ? Cela n’aurait rien changé aux dégâts matériels, mais n’aurait-on pas pu sauver quelques vies ? C’est ce que l’enquête judiciaire devra élucider. Mais pour y voir plus clair, Le Soir a reconstitué la chronologie la plus précise possible des événements (voir aussi notre ligne du temps). Il apparaît notamment que treize heures se sont écoulées entre le moment où l’alerte « inondations » est officiellement déclenchée et celui où la gouverneure transmet à huit communes son arrêté d’évacuation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct