lesoirimmo

L’ombre de «Mort à Venise» plane sur le plus beau garçon du monde

mort à Venise
D. R.

Nous sommes en février 1970. Dehors, il fait un froid glacial. Le réalisateur Luchino Visconti a pris ses quartiers dans un grand appartement situé près du « Grand Hôtel » de Stockholm. Cela fait des semaines qu’il est à la recherche d’un acteur pour jouer le rôle du jeune Tadzio dans son adaptation cinématographique de Mort à Venise, de Thomas Mann. Il s’est déjà rendu en Finlande, en Hongrie, en Pologne et en Russie, sans succès. « Vous l’avez trouvé ? », lui demande un assistant après l’audition des premiers candidats suédois. Il existe, ce qui est très rare, des enregistrements de cette audition. « Non, pas encore », répond Visconti.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct