lesoirimmo

La renaissance de Saint-Gervais-les-Bains

MtBlanc Saint-Gervais Mont-Blanc et le Mont-Joly ©Boris Molinier
Boris Molinier

Après avoir connu un véritable âge d’or touristique du milieu du XIXe siècle jusqu’au dernier quart du XXe (lire ci-contre), Saint-Gervais-les-Bains a dû se résoudre à regarder ses encombrantes voisines de Chamonix et Megève drainer l’essentiel de l’afflux touristique au pays du Mont-Blanc. « Au point de nourrir un véritable complexe d’infériorité », précise Jean-Marc Peillex, l’inaltérable maire de Saint-Gervais depuis 2001. A l’aube des années 2000, les commerces périclitent et un sentiment de laisser-aller général gagne la ville. « C’est bien simple : Saint-Gervais était au bord de la tutelle », rembobine le maire. « Plutôt que de demander l’aide de l’Etat, on a décidé de reprendre les choses en main. Pour ce faire, on a d’abord augmenté les impôts de 15 % !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct