lesoirimmo

Grèce: le pays brûle, les flammes sont aux portes d’Athènes

Un pompier face à un mur de feu à Varympompi, une petite ville à une trentaine de kilomètres de la capitale grecque, d’où est parti l’incendie.
Un pompier face à un mur de feu à Varympompi, une petite ville à une trentaine de kilomètres de la capitale grecque, d’où est parti l’incendie. - Reuters

Reportage

L’image semble tout droit sortie d’un film de science-fiction. En plein été caniculaire, ce mercredi, Athènes s’est réveillée sous un épais nuage grisâtre qu’aucun rayon de soleil ne pouvait transpercer. Le thermomètre a caracolé à 40 degrés toute la journée, mais le gris n’a pas lâché la ville. Les terrasses étaient jonchées de résidus blanchâtres. Dans les rues, les voitures étaient recouvertes d’une pellicule jaunâtre. En cause : un gigantesque incendie qui, depuis plus de 24 heures, ravage le Nord d’Athènes et provoque la stupeur nationale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct