lesoirimmo

Afghanistan: l’inexorable avancée des talibans

Un membre des forces de sécurité afghanes fouille un passant à Kandahar, le 1er août 2021.
Un membre des forces de sécurité afghanes fouille un passant à Kandahar, le 1er août 2021. - M. Sadiq/EPA.

L’avancée des talibans est implacable. Depuis le mois de mai, ils ont lancé une offensive ciblant en priorité les provinces reculées et les postes frontières d’Afghanistan. Leur étau se resserre désormais autour des grandes villes, les fiefs des forces gouvernementales, à la faveur du retrait bientôt achevé des forces militaires américaines et de l’Otan, après vingt ans de présence dans le bourbier afghan. Outre Lashkar Gah, Kandahar et Hérat – deuxième et troisième villes du pays – sont depuis quelques jours sous la menace directe des talibans. Kaboul n’est plus épargnée : la capitale afghane a été secouée mardi soir par au moins deux fortes explosions, suivies de tirs nourris. Quatre personnes sont mortes, une vingtaine ont été blessées. Un véhicule piégé a explosé devant le domicile du ministre afghan de la Défense avant que des assaillants à pied affrontent les forces de sécurité. Mercredi, les talibans revendiquaient l’attentat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct