Commission d’enquête: deux experts renoncent, Siegfried Bracke cible le PS

Président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA) est aussi membre de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars. ©Belga
Président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA) est aussi membre de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars. ©Belga - Belga.

Les débuts de la commission d’enquête ne sont pas de nature à rassurer sur l’issue des travaux voués à faire toute la lumière sur les attentats du 22 mars, le rôle de nos services de sécurité et de renseignement, ainsi qu’à s’interroger sur la montée du radicalisme dans notre pays. Un vaste programme qui requiert, en principe, un certain consensus fort pour avancer. Or, rien n’est moins sûr. L’on voit bien que les clivages majorité/opposition, logiques du reste, conditionneront les débats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct