lesoirimmo

Les sept merveilles de Belgique (5/7): la châsse de sainte Ursule par Memling à Bruges

zorglub5487545468769847
Mathieu Golinvaux

D’une châsse à l’autre, il n’y a qu’un pas. D’une ville à l’autre, deux petites autoroutes, la E403 et la A17. 80 kilomètres séparent Tournai et Bruges. Trois siècles entre la châsse Notre-Dame de Tournai et celle de sainte Ursule de Bruges. Si la première valait par son âge vénérable, la seconde vaut pour la signature de son décorateur, l’illustre Hans Memling, aussi indissociable à sa ville que Rubens ne l’était à Anvers. Mais, finalement, la grande différence entre les deux châsses, c’est l’écrin mis à disposition et la mise en valeur. A Tournai, on a l’impression que la châsse a été placée dans la première pièce venue. A Bruges, la châsse de sainte Ursule trône au milieu de l’hôpital Saint-Jean, endroit magnifique, qui a rempli son office de 1150 jusqu’au milieu du XIXe siècle avant de devenir l’un des premiers musées de la Belgique indépendante en 1839.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct