lesoirimmo

Domaine de Pont de Mery: une centaine de résidents mis dehors après les inondations

Leila et sa maîtresse Amélie ne peuvent plus retourner dans leur maison.
Leila et sa maîtresse Amélie ne peuvent plus retourner dans leur maison. - Michel Tonneau

L’arrêté de police figure haut perché à l’entrée du domaine, impossible de le rater. « Pour des raisons de sécurité et de salubrité des sites concernés, il est interdit toute réinstallation fixe ou mobile aux lieux-dits Domaine Aval de l’Ourthe et Pont de Mery et ce dès la signature de cet arrêté. » Derrière le panneau estampillé « propriété privée », la désolation. Les chalets en bois et caravanes résidentielles qui trônaient fièrement il y a trois semaines encore sont éventrés de toutes parts. Seuls les socles et terrasses en béton demeurent intacts, parfois à une centaine de mètres de leur lieu d’origine. Le 14 juillet dernier, la vague est montée à plus de trois mètres au-dessus du bord de l’Ourthe détruisant tout sur son passage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct