Janina Grazyna Panasewicz, le cœur au ventre

«
Grana
» Panasewicz, née à Wegrow (Pologne) est décédée dans l’attentat du métro Maelbeek le 22 mars 2016.
« Grana » Panasewicz, née à Wegrow (Pologne) est décédée dans l’attentat du métro Maelbeek le 22 mars 2016. - d.r.

Parce que derrière une liste de morts, il y a des destins brisés, des familles en deuil, des vides cruels, des amours anéantis, parfois de la colère. Dans tous les cas, un chagrin immense. Parce que derrière une liste de morts, il y a des souvenirs, des projets, des histoires qui se sont arrêtées net, parce que les victimes étaient au mauvais endroit au mauvais moment. Tout simplement. Parce que derrière une liste de morts, il y a surtout un déchirement, entre un énorme sentiment d’injustice, d’une part, et le poids de la fatalité, de l’autre. Pour tout cela, Le Soir et De Standaard se sont unis pour publier, ensemble, depuis le 22 avril, les portraits des victimes du 22 mars.

Née le 7 septembre 1955 à Wegrow, Grazyna comptait rentrer en Pologne dès qu’elle aurait pris sa pension. « Encore un an ou deux », disait-elle, songeant déjà aux travaux qu’elle ferait à la maison et au jardin. Portrait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct