Sadiq Khan, un musulman travailliste à la tête de Londres

Sadiq Khan fut déjà le premier musulman ministre au sein d’un gouvernement britannique, celui du travailliste Gordon Brown. © Toby Melville/Reuters
Sadiq Khan fut déjà le premier musulman ministre au sein d’un gouvernement britannique, celui du travailliste Gordon Brown. © Toby Melville/Reuters - Reuters.

Cheveux poivre et sel, d’épais sourcils et un regard déterminé. Sadiq Khan, 45 ans, est un modèle d’intégration. Ses parents d’origine pakistanaise sont arrivés en Angleterre peu avant sa naissance en octobre 1970. Enfant d’un père chauffeur de bus et d’une mère couturière, Sadiq Khan a été élevé avec ses sept frères et sœurs à Tooting, un quartier sud de Londres, dans un logement social. Enfant, il pratiquait la boxe pour riposter face à ceux qui le traitaient de « Paki ».

Un passé modeste et une origine sociale qui trouvent écho auprès de nombreux Londoniens. Dans la capitale britannique, un habitant sur 8 est musulman et un sur trois est né à l’étranger. Une ville cosmopolite et multiculturelle, où plus de 300 langues différentes sont parlées, qui va peut-être élire le premier maire musulman d’une capitale occidentale. Une ville qui penche à gauche, qui aime bien les contes de fées et dont la diversité est un atout.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct