lesoirimmo

Doel 1 et 2 s’en prennent plein la cuve

Rien ne sera épargné à Doel 1 et 2
: normes sismiques non respectées, passes d’armes juridiques,... Leur prolongation est de plus en plus boiteuse. © Bruno D’Alimonte
Rien ne sera épargné à Doel 1 et 2 : normes sismiques non respectées, passes d’armes juridiques,... Leur prolongation est de plus en plus boiteuse. © Bruno D’Alimonte - Bruno DALIMONTE

Le Conseil d’État persiste et signe : il ne pense pas grand-chose de bien du projet de loi prolongeant les réacteurs de Doel 1 et 2. Un projet porté par Marie-Christine Marghem, la ministre de l’Énergie.

Ce n’est jamais que la cinquième fois que le Conseil émet de (grosses) réserves sur la façon de faire de la libérale. Mais jusqu’ici, la ministre a tenu tête, certaine que son argumentaire juridique était plus solide que celui du Conseil d’État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct