lesoirimmo

Ces jeunes qui en ont dans le ventre (1/6): Chloë Delanghe, la famille au cœur du processus artistique

«Dans les relations, il y a toujours une tension entre la fusion et le rejet. Cette dynamique est encore aujourd’hui au cœur de mon travail.»
«Dans les relations, il y a toujours une tension entre la fusion et le rejet. Cette dynamique est encore aujourd’hui au cœur de mon travail.» - Mathieu GOLINVAUX

Il y a quelque chose de doux et de profondément grave chez Chloë Delanghe. Vêtue de noir, pourtant, elle irradie. Une sorte de dichotomie que l’on retrouve à plusieurs étapes de son parcours artistique. Dans l’atelier qu’elle occupe depuis un mois et demi, d’abord. A proximité de la place du Jeu de Balle, située dans une rue calme et ensoleillée ce jour-là – un fait assez rare pour être souligné –, la façade aux allures typiquement bruxelloise ne laisse rien présager de ce qu’il se cache en son sein. Une fois la porte passée, c’est un lieu haut en couleur qui s’offre aux yeux ébahis des spectateurs. Club échangiste au début des années 2000, le lieu est racheté en 2015 pour en faire un repaire d’artistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct