lesoirimmo

Bruce Nauman à Venise: le corps, le son, le studio

Des murs couverts d’écrans où l’on découvre l’artiste marchant en ligne droite dans son studio.
Des murs couverts d’écrans où l’on découvre l’artiste marchant en ligne droite dans son studio. - D.R.

Des écrans, des écrans et encore des écrans. Avec l’exposition consacrée à Bruce Nauman, la Punta della Dogana s’est transformée en salle de projection permanente. Personnalité incontournable de la création contemporaine, l’artiste américain présente ici, sous le titre Contrapposto Studies, une série d’installations vidéos récentes accompagnées de quelques œuvres plus anciennes rappelant différentes étapes de son parcours. S’inspirant de ce « Contrapposto » cher à la Renaissance et désignant «  la posture d’un être humain lorsque, représenté debout, le poids de son corps s’appuie sur une seule jambe », Nauman crée de petits films répétitifs qui déstabilisent le visiteur, le font douter de ce qu’il est en train de regarder tout en l’englobant entièrement dans son univers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct