Deux cellules terroristes démantelées en Tunisie

Deux « cellules terroristes » liées à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dont l’une préparait des attaques contre des centres commerciaux ou encore des locaux de partis politiques, ont été démantelées dans le nord-ouest de la Tunisie, a annoncé jeudi le ministère de l’Intérieur. Neuf personnes au total ont été arrêtées à la faveur du démantèlement de ces cellules ayant prêté allégeance à la phalange Okba Ibn Nafaâ, un groupe lié à Aqmi, selon le communiqué du ministère.

L’opération s’est déroulée à une date non précisée dans la région du Kef, frontalière de l’Algérie. L’une des cellules effectuait des repérages dans le but de perpétrer des attaques contre des « centres commerciaux », des « installations militaires et sécuritaires », des « personnalités » ou encore des « locaux de partis » politiques, a-t-on ajouté. Une « quantité d’explosifs » a été saisie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct