lesoirimmo

Réduction de 70% des cas graves de paludisme grâce à une nouvelle approche

FILES-HEALTH-MALARIA-VACCINE-CHILDREN
AFP.

Une nouvelle approche utilisant des remèdes déjà existants contre le paludisme a montré pouvoir réduire de 70 % le nombre de cas graves de cette maladie infectieuse chez les enfants, selon une nouvelle étude menée en Afrique subsaharienne.

Ces résultats « spectaculaires », publiés dans le New England Journal of Medicine mercredi, pourraient changer la donne dans la lutte contre le paludisme – aussi appelé malaria – qui tue environ 400.000 personnes par an, dont en très grande majorité des enfants de moins de cinq ans, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’approche consiste à combiner une dose de rappel d’un vaccin antipaludique avant la saison des pluies, avec des médicaments préventifs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct