lesoirimmo

Test Achats (re-)critique des objets connectés trop légers avec notre vie privée

Parmi les produits connectés épinglés par l’association de consommateurs figure un aspirateur robot. © Belga.
Parmi les produits connectés épinglés par l’association de consommateurs figure un aspirateur robot. © Belga. - Belga

Ils font partie de notre sphère intime et sont en mesure de très bien nous connaître et même… de nous trahir ! Ces aspirateurs robots, téléviseurs intelligents, babyphones et autres objets de notre quotidien connectés à internet souffrent en effet de failles de sécurité, déplore une nouvelle fois Test Achats qui avait déjà tancé des fabricants pour la même raison par le passé. Ici, l’association de consommateurs, qui consacre un dossier sur le sujet dans l’édition de septembre de son magazine, a soumis 16 appareils à des tests de piratage. Effectué en collaboration avec deux chercheurs de la KU Leuven, cet exercice a permis de relever pas moins de 54 brèches – dont des vulnérabilités « graves » ou « critiques » pour 10 produits – permettant à des individus malintentionnés de ponctionner des données sensibles car très personnelles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct