lesoirimmo

Numérique: la Chine se dote d'une loi pour protéger les données sensibles

Le texte vise notamment à renforcer le contrôle des transferts de données à l'étranger et définit quels types d'informations à risque relèvent de la sécurité nationale.

Ces dernières semaines, Pékin se montre particulièrement intransigeant contre les pratiques des géants de la tech en matière de données.

La loi définit une classification des données en fonction de leur degré d'importance et du "risque" qu'elles représentent pour "la sécurité nationale". 

Le texte place les entreprises devant leur responsabilité pour prévenir toute fuite de données, jugées comme sensibles. Toute entité récoltant des informations se doit d'être irréprochable en matière de cybersécurité. Elles devront "mener régulièrement des évaluations des risques liés à leurs données", prévient Angela Zhang, spécialiste du droit chinois à l'Université de Hong Kong.

Les autorités chinoises s'inquiètent que des informations sensibles tombent aux mains de puissances étrangères. 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct