lesoirimmo

Haïti dévasté: «La nuit est très sombre, mais on a l’espoir que le jour arrivera»

Plusieurs nouveau-nés sont pris en charge à l’hôpital général des Cayes: ils ont vu le jour quelques heures après le tremblement de terre.
Plusieurs nouveau-nés sont pris en charge à l’hôpital général des Cayes: ils ont vu le jour quelques heures après le tremblement de terre. - Ricardo Arduengo/Reuters

reportage

Ceux qui ont tout perdu lors du tremblement de terre qui a touché le sud-ouest d’Haïti le samedi 14 août dernier n’ont plus rien, et de ce fait, pas de larmes. A l’hôpital de Port-Salut, dans la zone la plus touchée par le séisme, un blessé étendu sur un carton à même le sol pousse des cris de douleur tandis que Chovel Arcy, un chirurgien orthopédiste bénévole venu de l’autre pointe du pays, redresse sa jambe fracturée. « Aaaaaïe, aaaaaaïe, mezanmi, mezanmi  » (mon cher ! mon cher !), hurle le patient dans la salle bondée où règne une odeur d’urine, pendant que sa compagne dépose une serviette humide sur son visage. Pourtant, il ne pleure pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct