lesoirimmo

Les écrans, délétères pour les enfants avant l’âge de deux ans

IN_PG_0209EnfantsEcrans_web

À la terrasse d’un restaurant, à l’aéroport ou encore dans une salle d’attente, les smartphones et les tablettes sont aujourd’hui devenus les garants de la tranquillité de certains parents qui n’hésitent pas à exposer leurs enfants aux écrans. Quitte parfois carrément à glisser l’appareil dans le landau de jeunes bambins…

Une réalité que constatent malheureusement aussi les professionnels au sein des infrastructures hospitalières. « Ce sont des scènes que l’on observe de plus en plus fréquemment aussi au sein de l’hôpital. Ces écrans se transforment en un moyen d’occuper les enfants de parents surchargés, qui ne parviennent pas à tout gérer de front », constate le Dr Anthony Beuel, neuropsychologue à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (Huderf).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct