lesoirimmo

La mer du Nord a soutenu le marché immobilier, mais l’agitation reste de mise

Les scènes de désolation dues aux inondations de cet été auront-elles une répercussion sur le marché immobilier dans les régions sinistrées ?
Les scènes de désolation dues aux inondations de cet été auront-elles une répercussion sur le marché immobilier dans les régions sinistrées ? - Hatim Kaghat.

Même si le temps n’a pas été de la partie, on peut dire que l’été a été chaud en Belgique en matière d’immobilier. L’intensification des transactions reste de mise et les prix ont continué à flamber. En attendant le prochain baromètre des notaires qui sortira le mois prochain, on constate une légère baisse par rapport à la même période en 2020. « Mais cette dernière correspondait à la sortie du premier confinement, avec l’exceptionnelle hausse des transactions qui s’en était suivie », expose Renaud Grégoire, le porte-parole de Fednot, la fédération des notaires. « Si l’on compare avec 2019, la tendance reste à la hausse. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct