lesoirimmo

Les patients en attente de greffes d’organes ont aussi souffert de la pandémie

Image=d-20150430-3909LF_high
LESOIR.

Cancers non diagnostiqués, interruptions de traitements, reports de soins ou greffes d’organes différées pour cause d’unités de soins intensifs saturées… L’impact de la pandémie de covid sur la santé publique ne se mesure pas qu’en termes de décès dus au coronavirus lui-même – au moins 4,5 millions dans le monde depuis fin décembre 2019. En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au covid, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime d’ailleurs que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct