lesoirimmo

Vers une meilleure coopération sanitaire belgo-luxembourgeoise

Pour Frank Vandenbroucke, il est impératif de favoriser les coopérations transfrontalières.
Pour Frank Vandenbroucke, il est impératif de favoriser les coopérations transfrontalières. - J.-L. B.

Va-t-on avoir dans les prochaines années une extension des possibilités de coopération en matière médicale entre le Luxembourg et la Belgique, en tout cas entre régions voisines ? C’est en tout cas un souhait commun puisque ce point figurait parmi les points abordés ce mardi lors de la réunion ministérielle entre les deux pays. Une déclaration commune de coopération sanitaire y a dès lors été signée.

Des collaborations, il en existe déjà mais elles sont parcellaires. On parle ici de possibilités de soins au Grand-Duché pour des résidents belges et pas seulement pour les travailleurs frontaliers qui y ont d’office droit. Des collaborations existent aussi entre des hôpitaux belges et français. Au sein de la Grande Région, la Belgique et la France ont ainsi signé un accord-cadre de coopération sanitaire en juin 2005 qui a permis de créer sept territoires de santé transfrontaliers, de Furnes à Arlon, en passant par Tournai, Mons et Chimay notamment, dénommés « Zoast » (zones d’accès aux soins transfrontaliers).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct