lesoirimmo

Les immatriculations de véhicules neufs poursuivent leur dégringolade

Sur les huit premiers mois de l'année, l'exercice 2021 compte 287.013 voitures neuves immatriculées, soit une baisse de 3,5% "par rapport à une année 2020 pourtant déjà fortement impactée par le confinement consécutif à la pandémie de Covid".

Sur base mensuelle, les utilitaires légers (-16,6%) et lourds de moins de 16 tonnes (-3,6%) sont aussi en recul. Ils se redressent cependant sur les huit premiers mois de l'année, respectivement de +8,6% et +7,1%.

Les utilitaires de plus de 16 tonnes sont, eux, en hausse de 8,8% en août et de 12,9% depuis le début de l'année.

La pénurie de semi-conducteurs frappe également le marché des deux-roues motorisés, avec un recul de 17,1% de ses immatriculations mensuelles. Ils demeurent néanmoins toujours en avance de +2,4% sur les résultats cumulés d'une année 2020 pourtant exceptionnelle au vu des circonstances liées à la pandémie (meilleur résultat depuis 2011).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct