lesoirimmo

Un dispositif pour fermer la porte aux serruriers véreux

Parmi les dérives constatées par l’inspection économique: des factures salées sans annoncer de tarif avant le travail de serrurerie.
Parmi les dérives constatées par l’inspection économique: des factures salées sans annoncer de tarif avant le travail de serrurerie. - Remi Wafflart.

Il y a quelque chose de pourri au royaume des serruriers de Belgique. Pourront en attester tous ces consommateurs qui, dans la détresse, hors journées de semaine, ont dû recourir au premier dépanneur trouvé sur le net… et se sont retrouvés grugés. Facture exorbitante, travail cochonné, surcoût imprévu, voilà ce qui est tombé sur la tête de nombreuses personnes en situation d’urgence. Par exemple, dans l’incapacité de rentrer chez elles tard le soir car elles avaient oublié leur clé ou parce que leur serrure s’était enrayée. L’émission Ter Zaak de la VRT n’avait pas manqué d’épingler le phénomène, ce qui amène aujourd’hui Eva De Bleeker (Open VLD), secrétaire d’Etat à la protection des consommateurs, à dévoiler un dispositif censé remettre de l’ordre dans le secteur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct