lesoirimmo

Fraude fiscale d'ex-dirigeants de Wendel: JP Morgan Chase paie une amende de 25 millions

En signant cette convention judiciaire d'intérêt public (Cjip) avec le parquet national financier, JP Morgan Chase, soupçonnée d'avoir participé en 2007 au financement de cette fraude fiscale présumée via des prêts pour les anciens dirigeants de la société d'investissement, évite un procès pour complicité de fraude fiscale.

Lors d'une audience d'homologation jeudi, le président du tribunal judiciaire de Paris, Stéphane Noël, a validé la Cjip et son montant de 25 millions d'euros, payable sous 30 jours.

Il avait souligné au préalable que la banque n'avait "tiré aucun bénéfice fiscal de l'opération" mais qu'elle s'était bornée à un rôle de "financement".

Le procureur de la République financier, Jean-François Bohnert, a lui évoqué les "nombreux rounds de discussions et de négociation" entre son parquet et la banque, notamment cet été.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct