lesoirimmo

Afghanistan: le rôle clé joué par le Qatar entre talibans et Occidentaux

Entretien entre le ministre qatari des Affaires étrangères Mohammed bin Abdulrahman Al Thani (à dr.) et le dirigeant taliban Abdul Ghani Baradar, le 17 août dernier à Doha.
Entretien entre le ministre qatari des Affaires étrangères Mohammed bin Abdulrahman Al Thani (à dr.) et le dirigeant taliban Abdul Ghani Baradar, le 17 août dernier à Doha. - Reuters

Décodage

C’est un signe. Le premier avion qui a atterri à l’aéroport international de Kaboul depuis le départ de l’Otan est un appareil de la force aérienne qatarie. Un avion de transport Boeing C-17, ce qui n’est pas dû au hasard puisque les Etats-Unis entretiennent de bonnes relations avec l’émirat qui abrite d’ailleurs une base militaire américaine depuis 2007.

D’après plusieurs sources, ces liens ont été très utiles pour faciliter les évacuations dans Kaboul lors du pont aérien. Plusieurs convois – et pas uniquement ceux des Etats-Unis – ont pu être organisés sans trop de problèmes vers l’aéroport grâce à l’intervention d’émissaires qataris, escorte talibane à la clé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct