lesoirimmo

Afghanistan: l’Union européenne réfléchit à sa défense

«L’Europe doit se réveiller et prendre ses responsabilités», insiste Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’UE.
«L’Europe doit se réveiller et prendre ses responsabilités», insiste Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’UE. - EPA

Vers une force militaire européenne « d’entrée en premier », un corps européen qui pourrait compter 5.000 soldats susceptibles d’être déployés immédiatement ?

L’idée, peaufinée depuis des mois par les experts militaires de l’UE, avait déjà été discutée en mai par les ministres de la Défense des pays de l’UE. Elle était alors soutenue par 14 Etats membres, dont la Belgique. La tragédie afghane devrait pousser les feux des cogitations menées depuis l’an dernier sur un renforcement de la défense européenne et de leur « autonomie stratégique » dans la gestion des crises extérieures. « Il faudra des choses concrètes », a appuyé jeudi Josep Borrell. Le chef de la diplomatie de l’UE s’exprimait à l’issue d’une nouvelle rencontre des ministres, en session « informelle » à Brdo, en Slovénie – une réunion traditionnelle organisée par chaque présidence semestrielle de l’UE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct