lesoirimmo

Ben, survivant du Bataclan: «Le pire, c’est que maintenant c’est dans notre tête»

Pour Ben, marqué de près par les événements du Bataclan, le procès apportera peu du point de vue de l’enquête, mais beaucoup du point de vue de l’intime. © Alice Wiliquet.
Pour Ben, marqué de près par les événements du Bataclan, le procès apportera peu du point de vue de l’enquête, mais beaucoup du point de vue de l’intime. © Alice Wiliquet.

Il est 21h40, le 13 novembre 2015. Les Eagles of Death Metal entament « Kiss the Devil » et c’est à ce moment que tout plonge. Les trois terroristes du Bataclan entrent en scène, font feu, tuent. L’intérieur de la salle bascule dans la terreur, tandis que les minutes et les heures qui suivront s’imprimeront à l’encre indélébile dans la mémoire de Ben*, aux premières loges de cet enfer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct