lesoirimmo

Des réfugiés afghans, traqués par les Talibans, logent dans une résidence du Mondial de football au Qatar

QATAR-AFGHANISTAN-CONFLICT-WC-2022
AFP

Le Qatar a beaucoup investi pour accueillir avec faste la Coupe du monde de football en 2022. Mais en attendant, le complexe résidentiel conçu par le comité d’organisation reçoit des hôtes improbables: des réfugiés afghans.

«Chez nous, on n’a pas tous ces équipements», témoigne Ahmad Wali Sarhadi, un Afghan de 28 ans, installé dans un bâtiment à deux étages avec un compagnon d’infortune, Khalid Andish, 24 ans.

Deux canapés, une télé écran plat, deux lits, une cuisine équipée et la climatisation. Il semble surréaliste d’imaginer Ahmad, quelques jours plus tôt, dans sa maison de Kandahar, dans le sud de l’Afghanistan, avec sa femme et ses cinq enfants.

Ce journaliste, qui travaillait aussi pour une association humanitaire financée par les Etats-Unis, dit être recherché par les talibans depuis deux ans et demi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct