lesoirimmo

Attentats du 13 novembre 2015: aux terrasses parisiennes, la vie a repris le dessus

Après les attentats, Grégory Reibenberg a tout détruit et tout refait à la Belle Equipe: «Pour moi, ce n’était pas réparable. Il fallait que ce soit différent. J’ai changé toute la configuration» © Delphine Houdemond.
Après les attentats, Grégory Reibenberg a tout détruit et tout refait à la Belle Equipe: «Pour moi, ce n’était pas réparable. Il fallait que ce soit différent. J’ai changé toute la configuration» © Delphine Houdemond.

Reportage

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct