lesoirimmo

Pensions: l’UCM regrette que la proposition de la ministre Lalieux soit en «décalage avec l’accord de la Vivaldi»

d-20190211-3R6YQ9 2019-02-11 15_21_48

S’il y a « de bons éléments » dans la réforme des pensions esquissée par la ministre compétente Karine Lalieux (PS), il y a eu défaut de consultation des partenaires sociaux, ce qui est « en décalage avec ce qui était prévu dans l’accord de la Vivaldi », regrette lundi matin Pierre-Frédéric Nyst. Le président de l’Union des classes moyennes (UCM), organisation représentant des indépendants et PME francophones, s’exprimait au micro de DH Radio dans l’émission « Il faut qu’on parle ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct