lesoirimmo

«Meurtre au Burundi», l’implacable enquête de Ludo De Witte

Louis Rwagasore avait tous les atouts pour mener le Burundi à l’indépendance. Sauf la confiance des Belges qui, après sa victoire électorale évoquèrent sans complexe l’hypothèse de son assassinat en 1961.
Louis Rwagasore avait tous les atouts pour mener le Burundi à l’indépendance. Sauf la confiance des Belges qui, après sa victoire électorale évoquèrent sans complexe l’hypothèse de son assassinat en 1961. - Belga

Le Burundi qui, comme le Rwanda, fut un territoire placé sous la tutelle de la Belgique après avoir été jusqu’en 1918 une colonie allemande, appartient lui aussi au champ d’investigation de la Commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner le rôle de la Belgique durant la colonisation. Outre le rappel historique et la comparaison avec le voisin rwandais, le principal sujet des recherches concerne un événement majeur dans l’histoire du Burundi et dans l’histoire africaine en général : l’assassinat, peu avant la fin de la tutelle belge, du prince Louis Rwagasore. Ayant remporté haut la main les élections à la tête de son parti, l’Uprona, le fils du Mwami (le roi du Burundi) avait été nommé Premier ministre et préparait l’accession de son pays à l’indépendance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct