lesoirimmo

Terrorisme: comment les attentats de Paris ont bousculé la coopération franco-belge

Le procureur de Paris François Molins et le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw ont très tôt collaboré ensemble.
Le procureur de Paris François Molins et le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw ont très tôt collaboré ensemble. - Photo News.

A 2h41, le samedi 14 novembre 2015, le parquet de Paris et son procureur, François Molins, font une grande avancée dans l’enquête sur les attentats commis plus tôt la veille : la Polo noire abandonnée par les terroristes dans le 18e arrondissement est équipée d’une plaque belge. « Dans la soirée, j’avais déjà envoyé un SMS de soutien à François Molins en lui disant notre disponibilité en cas de besoin », raconte le procureur fédéral, Frédéric Van Leeuw. « Je reçois la réponse du procureur Molins : “Fred, j’ai besoin de toi, c’est du belge…”  », se souvient le magistrat. Dans la foulée, l’entraide policière et judiciaire peuvent commencer activement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct