lesoirimmo

Ces Diables bourrés de talent, mais nés à la mauvaise époque

DIABLOS
Belga

La performance d’Hans Vanaken dimanche face à la République tchèque a évidemment séduit, rassuré ceux qui se demandaient encore pourquoi le Brugeois faisait partie de ce noyau, mais elle a également fait naître un sentiment de résignation. S’il émerge enfin, le joueur de 29 ans ne représente en rien l’avenir des Diables rouges tant il sera, jusqu’à la fin de sa carrière, coltiné à un rôle de bouche-trou dans l’ombre de Kevin De Bruyne. Comme d’autres avant lui, le double Soulier d’or, qui aurait certainement été l’un des cadres de notre équipe nationales il dix ou quinze ans, doit certainement se dire qu’il est né à la mauvaise époque. Celle d’une génération dorée qui continue de ne laisser que des miettes sur son passage.

1 Hans Vanaken (29 ans – 13 caps depuis septembre 2018 – 31 sélections) – De Bruyne

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct