lesoirimmo

Afghanistan: des universités désertées et les femmes séparées des hommes

AFGHANISTAN-CONFLICT-WOMEN
AFP.

Tout sauf une rentrée normale : sommées par le nouveau pouvoir taliban d’imposer la non-mixité des classes et le niqab aux étudiantes, des universités privées de Kaboul étaient largement désertées lundi, sans nouvelles de bien des élèves. « Il n’y a personne, pas d’étudiants », commentaient dans la matinée à l’AFP les gardes de deux établissements, alors que deux autres annonçaient une très faible fréquentation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct