lesoirimmo

Signes convictionnels: Philippe Close ne veut pas importer le débat, le parlement est le «meilleur endroit» pour le mener

PHOTONEWS_10925621-010
Photo News.

Le parlement bruxellois est le lieu idéal pour enfin clarifier les choses dans le débat sur le port de signes convictionnels ; L’importer au niveau communal ne ferait qu’encourager une dichotomie sur cette question, a affirmé lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) lors de la séance du conseil communal.

Celui-ci a rejeté par 28 non, 8 oui et 4 abstentions une proposition de motion du MR appelant le collège échevinal à rappeler que l’autorité publique communale se doit d’être neutre et impartiale ; et à proposer un règlement consacrant clairement l’obligation d’impartialité, de neutralité et d’apparence de neutralité dans l’exercice de leurs fonctions par les agents des services de la Ville et du CPAS, ainsi que, en exécution de ce principe, l’interdiction du port de signes convictionnels philosophiques, politiques ou religieux ostentatoires dans l’exercice de leur fonction.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct