lesoirimmo

Etre musulman en Belgique après le 11-Septembre

Après les attentats de 2001, les personnes musulmanes ou d’origine maghrébine ont souvent été stigmatisées dans les pays occidentaux.
Après les attentats de 2001, les personnes musulmanes ou d’origine maghrébine ont souvent été stigmatisées dans les pays occidentaux. - AFP.

Hind Fraihi, Mohamed El Battiui et Malika Es-Saïdi ne se connaissaient pas, mais tous les trois ont une expérience commune : être Belge d’origine marocaine, de confession ou de culture musulmane, et avoir vu, après le 11-Septembre, leur vie changer. Racisme, intégration, identité(s) : après les attentats de 2001, les personnes musulmanes ou d’origine maghrébine ont souvent été stigmatisées dans les pays occidentaux, questionnées sur leur pratique religieuse, comme en témoigne Hind Fraihi, du simple fait que leur confession est la même que celle dont se revendiquaient les terroristes.

Certains ont refusé d’être sommés de choisir « un camp », pris en étau entre deux cultures qui façonnent leur identité. D’autres se sont éloignés du discours religieux. Tous les trois témoignent et s’interrogent sur leur rapport à leurs racines et à leur religion, avant et après le 11-Septembre 2001.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct