lesoirimmo

US Open: une nuit sans étoile pour le tennis américain

Jenson Brooksby et Shelby Rogers étaient les derniers représentants américains.
Jenson Brooksby et Shelby Rogers étaient les derniers représentants américains. - AFP

Qui pouvait imaginer que Shelby Rogers (43e mondiale, mais tombeuse d’Ash Barty au 3e tour) et le jeune inconnu, Jenson Brooksby (99e mondial à 20 ans), représenteraient les tout derniers espoirs du tennis américain dans cet US Open ? Hélas, Rogers a été passée à la moulinette par l’étonnante britannique Emma Raducanu, 18 ans, et le pauvre Brooksby, malgré un premier set de feu et de folie (6-1), a subi la loi du plus fort qu’est Novak Djokovic, le nº1 mondial n’étant désormais plus qu’à trois succès du formidable « Grand Chelem calendaire ».

Le tennis américain va-t-il si mal pour présenter son premier zéro pointé de l’histoire au moment où se disputent les quarts de finale ? Disons qu’il reçoit un fameux uppercut, mais n’est pas encore K.-O.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct