lesoirimmo

Les contrôleurs bancaires réclament l'application des nouvelles exigences de fonds propres

La mise en œuvre de Bâle III par la Commission devrait normalement avoir lieu avant la fin de l'année.

Le renforcement des exigences de fonds propres est une conséquence de la crise financière de 2008, au cours de laquelle plusieurs banques ont été renflouées avec de l'argent public. L'augmentation de capital préventif doit faire en sorte que ces aides d'État ne soient plus nécessaires à l'avenir. Mais en raison de la crise sanitaire et de ses effets sur l'économie, le secteur souhaite que ces nouvelles exigences n'entrent pas en vigueur. Les banques pourraient fournir plus de crédits si les exigences de fonds propres sont moins strictes, soutiennent certains acteurs.

Mais les contrôleurs considèrent que la crise du coronavirus a justement confirmé l'importance de banques bien capitalisées. "La pandémie montre que des banques plus résilientes sont mieux à même de soutenir l'économie réelle, même en temps de crise. Réduire le cadre ne serait pas dans l'intérêt de l'Europe."

Les règles de Bâle s'appliquent au secteur financier dans le monde entier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct