lesoirimmo

Numismatique: chez Elsen, un monde qui tourne joliment rond

Un double souverain de Charles III, extrêmement rare (1711), estimé 40.000 euros.
Un double souverain de Charles III, extrêmement rare (1711), estimé 40.000 euros. - Elsen & fils

On trouve des monnaies grecques, celtes, romaines, belges et orientales, des pièces venues du Moyen Age et des Temps modernes, des jetons, des médailles et des décorations au catalogue de la 148e vente publique des célèbres numismates bruxellois, qui aura lieu ce samedi 11 septembre dès 9 heures du matin.

Trois étoiles au firmament de ces enchères. Tout d’abord, un magnifique décadrachme de Syracuse (lot 32) « présentant la particularité d’avoir été signé par l’artiste – Evainetos, l’un des graveurs grecs les plus connus – qui en a gravé les coins (les matrices), explique Olivier Elsen. Avec, de plus, un beau pedigree ». Ce bel exemplaire daté d’environ 390 av. J.-C., légèrement patiné, provient de la collection du prince de Waldeck et est estimé 25.000 euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct