lesoirimmo

Susan Neiman: «Accepter de grandir est éminemment subversif»

Pour Susan Neiman, les gouvernements ne sont pas nécessairement intéressés à avoir des gens instruits.
Pour Susan Neiman, les gouvernements ne sont pas nécessairement intéressés à avoir des gens instruits. - James Startt.

Pour Kant, passer à l’âge adulte, c’était devenir « capable de penser par soi-même ». Une sorte de bond qualitatif. Mais à notre époque obsédée par la jeunesse, grandir, c’est plutôt renoncer à ses rêves ou se résigner à une vie ennuyeuse ou insignifiante… Que cache ce changement de paradigme ? Dans son essai Grandir, la philosophe américaine Susan Neiman a interrogé cette culture, la nôtre, qui promeut une adolescence éternelle.

C’est seulement à partir des Lumières que grandir est devenu un sujet de questionnement ; avant, la philosophie occidentale avait peu à dire sur le cycle de vie des individus…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct