lesoirimmo

Heritage days: quand le Brexit fait sortir l’anglais par la porte, le gouvernement bruxellois le fait rentrer par la fenêtre

PHOTONEWS_10934265-042
Photo News.

En remplaçant à Bruxelles « Journées du Patrimoine » par « Heritage days », Pascal Smet a glissé (pardon, « surfé ») sur la vague qui avait conduit, il y a peu, à l’émergence des « Journées du Matrimoine ». Celles-ci constituent un acte de résistance à ce que le libéral John Stuart Mill avait dénoncé en tant qu’« assujettissement des femmes ». En tant que ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, laquelle gère l’ensemble des compétences relatives à l’émancipation des êtres humains, toute action menée pour renforcer le respect des droits et libertés des femmes – et de toute personne quelle que soit son orientation sexuelle, je soutiendrai toujours toute action allant dans ce sens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct