lesoirimmo

Pourquoi Berlin a quasiment banni la viande de ses cantines universitaires

Si les étudiants allemands ont exigé du végan et du végétarien, ce n’est pas pour leur santé mais pour le bien-être des animaux et la sauvegarde du climat.
Si les étudiants allemands ont exigé du végan et du végétarien, ce n’est pas pour leur santé mais pour le bien-être des animaux et la sauvegarde du climat. - Reuters.

Vision d’horreur pour les uns, décision d’avenir pour les autres. La quasi-suppression de la viande dans les 34 restaurants et cafétérias universitaires berlinois fait sensation en Allemagne alors que le débat sur la transition écologique est le sujet principal de la campagne électorale.

La direction du « Studentenwerk », qui gère le logement, les bourses et la restauration universitaire, a insisté sur le rôle des étudiants dans ce choix politique. Ce sont les jeunes qui ont demandé à ne plus voir d’escalopes ou de saucisses de porc dans les Mensa. S’ils ont exigé du végan et du végétarien, ce n’est pas pour leur santé mais pour le bien-être des animaux et la sauvegarde du climat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct