lesoirimmo

Attentats de Paris: les premières provocations de Salah Abdeslam

D’une voix ferme, sans émotion, le seul survivant des commandos qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre 2015 se définit comme un «combattant de l’Etat islamique».
D’une voix ferme, sans émotion, le seul survivant des commandos qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre 2015 se définit comme un «combattant de l’Etat islamique». - AFP.

RÉCIT

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct